PHOTOGRAPHIER DES PORTRAITS

Surement la question qui est revenue le plus souvent.

Comment arrives-tu à prendre des portraits en voyage ?

L’exercice me paraissait simple et naturel.. mais c’est surement car c’est quelque chose qui m’avait toujours passionné.
Ça fait plus de 10 ans que j’ai une fascination pour le visage des gens, pour ce qu’on peut y voir, y comprendre… l’art et la manière de lire dans des yeux comme dans un livre ouvert, ou comprendre un sourire, qu’il soit franc ou esquissé.

Et rien de plus agréable quand on arrive à échanger quelques mots avec un parfait inconnu, ou en se faisait comprendre par des gestes.
Mais amener à le faire poser pour une photo peut-être délicat parfois, suivant la région du monde dans laquelle vous vous situez.

 

Tour d’horizon de ce qu’il faut faire (et ne pas faire) pour réaliser les plus beaux clichés de mille étrangers.

 

QUI ? OÙ ? QUAND ? COMMENT ? POURQUOI ? 

C’est ce que je fais toujours en premier. Je me pose ces quelques questions très rapidement pour visualiser ce que je veux.
Ce que je veux montrer, quelle scène j’ai envie de mettre en avant, pour quelle raison, et quel sera l’acteur principal de cette scène.

QUI ?
Car je suis toujours à la recherche de visages qui m’interpellent, qui m’intimident, et qui me questionnent.
J’ai envie de savoir QUI se cache derrière. J’ai envie de m’approcher et comprendre ce que cette personne va me raconter à travers la photo.
Pour deviner qui elle est, suggérer son passé et son histoire.. même si on ne se comprend pas.
Un regard vaut 1000 mots, parait-il.

OÙ ?
Dans un endroit où je me sens bien. Et où j’ai envie de me retrouver plonger en regardant la photo.
Car les sensations de ce lieu m’ont plu à un instant T.. et que cette photo sera le seul moyen pour moi de fixer le moment présent.

QUAND ?
Au bon moment. Quand je trouve que l’instant a besoin d’être immortalisé.
Quand la lumière offre un reflet parfait à un visage, ou qu’une scène ressemble à un tableau.
J’attends parfois de longues minutes avant de cliquer.

COMMENT ?
Subtilement. Toujours.
En observant partout autour, en essayant de placer à plusieurs endroits en même temps.
Même mentalement ;  imaginer une même scènes mais de différents points de vue.
Tourner autour de son sujet. Avant de s’approcher et l’aborder.

POURQUOI ?
Pourquoi cette scène est-elle importante à mes yeux ? Qu’est-ce que j’ai envie de montrer ?
Quel message j’ai envie de faire passer ? Quel est l’esthétique à mettre en valeur ?
Sur quelle partie du corps/ou du visage doit-je accentuer le relief ?

 


COMMENT S’Y PRENDRE CONCRÈTEMENT ? 


  • Dans un premier temps, je dirais qu’il faut essayer de comprendre la personne que vous voulez photographier. Et se mettre à sa place.
    Qu’est-elle en train de faire ? Va-t-on la déranger ? Comment semble t-elle réagir à ce qui se passe autour d’elle ?
    C’est une réelle question de feeling.


  • Dans un deuxième temps, allez vers elle et tentez une approche avec un regard & un sourire.
    Si cette personne ne semble pas hostile à parler avec vous, essayez d’entamer la conversation. 
    Intéressez vous à elle en lui posant quelques questions… son nom, où vit-elle par exemple.. et intéressez vous (sincèrement) à ce qu’elle est en train de faire. 
    La photo que vous allez réaliser est aussi un moment de partage avec la personne. C’est un réel échange. 
    Et plus vous arriverez à cerner la personne, et à la comprendre, plus votre photo sera précise et intense. 


  • Restez vous même. N’essayez pas d’en faire trop. Ça se ressent!
    L’authenticité est la meilleure chose. Plus vous allez être pressé en ayant pour unique but de faire votre photo, plus la personne le verra.
    Restez humain. Et n’essayez surtout pas de la prendre à son insu.


  • Avec un peu de chance, votre interlocuteur aura repéré votre appareil photo, et essayera de vous poser quelques questions.
    Au moment de réaliser la photo, commencez par lui montrer votre travail, en lui faisant défiler votre galerie de portraits par exemple.
    La plupart du temps, c’est ce moment qui détermine la suite.
    Dans 90% des cas, la personne acceptera. Curieuse de l’expérience, et d’apercevoir son visage quand vous lui montrerai le résultat.
    Dans 10% des cas, la personne refusera d’un gentil sourire, partagée entre la gêne et la timidité. N’insistez surtout pas. Et respectez ce choix.


QUELS SONT LES RÉACTIONS QUAND ON DEMANDE UN PORTRAIT ?

..et bien… elles sont très différentes! et parfois surprenantes.
On ne peut pas se mettre à 100% à la place de la personne qui est en face de nous.
Et on ne sait pas comment elle peut réagir.
Et sans tomber dans le stéréotype… les réactions dépendent vraiment de la culture et du pays. 


✦ La plupart des personnes sont enchantées. Flattées même.
Car elle savent que cette démarche est une démarche artistique, et qu’on veut mettre le protagoniste en valeur.
Par exemple en Inde, beaucoup d’Indiens viennent naturellement vers vous pour vous demander une photo.

✦ D’autres ne comprennent pas ce qu’on peut leur trouver de spécial. Ils hésitent puis finissent par se laisser tenter.
Pas vraiment convaincus du résultat. D’un air complètement nonchalant.
Mais c’est souvent dans ce cas que la photo est la plus réussie. Quand les personnes ne se rendent pas compte du charme qu’elles ont. Et au combien leurs yeux peuvent être attrayant.


✦ Pour la dernière catégorie de personne, c’est un NON, ferme et définitif. Presque agressif. Dans ces cas, encore une fois n’insistez pas.
C’est par exemple le cas à Marrakech, où la notion d’art du portrait est très compliquée à faire comprendre.
Beaucoup de marocains ont été pris en photo.. et leur image ont ensuite été utilisé pour faire du commerce.
La dimension de portrait est pour eux très différente.
_
Certaines populations, dans certaines régions du monde, auront également peur, qu’on leur “vole leur âme” en prenant une photo. Inconcevable pour nous, mais à respecter également.

 

QU’EN EST-IL DE LA NOTION D’ARGENT ? 

Elle est propre à chacun.
Pour ma part, je refuse systématiquement de payer pour une photo.
C’est le principe même de ma démarche photographique.
Mon but numéro 1 est d’échanger avec la personne, et de rencontrer (comme le nom du projet l’indique) mille étrangers.
Et de découvrir leurs histoires. Et de les photographier.

EN CONCLUSION….

L’exercice est très satisfaisant après quelques essais et après un peu de pratique.
Il devient alors très facile d’aborder qui que soit pour lui demander si il serait d’accord de poser.

N’oubliez pas de rendre ce moment aussi amusant qu’authentique.
Apprenez à connaitre la personne, essayez de créer le plus beau souvenir qu’il soit.
Ce genre de moment est clairement celui dont on se souvient le mieux.
Les locaux sont dans la plupart du temps, d’une gentillesse rare.

N’oubliez pas que la photographie est un art.
Mais surtout un fragment de temps qui ne reviendra pas.
N’attendez pas le moment parfait. Prenez le moment et rendez le parfait.